Le dojo

Le dojo est le lieu consacré à la pratique des budō ou à la méditation bouddhiste zen. Littéralement en japonais, dō signifie la voie, le dōjō est le lieu où l’on étudie/cherche la voie.
Traditionnellement, le dojo obéit à des règles concernant son orientation. Le côté honorifique, dit kamiza (littéralement, le côté élevé) est situé à l’est, l’endroit où le soleil se lève. Le kamiza (également nommé shomen) est le plus souvent décoré d’une calligraphie, de sabres, d’un portrait ou de tout autre objet symbolique de la discipline enseignée. L’enseignant s’assied dos au kamiza. Le mur d’en face est le shimoza (littéralement, le côté bas), où sont assis les élèves. Ceux-ci sont rangés selon un ordre coutumier, qui les classe par grade, ancienneté dans la pratique de la discipline ou dans le dojo et enfin, si nécessaire, par âge. Les élèves les plus anciens sont à la gauche de l’enseignant regardant le cours (au sud, donc), les débutants au nord.
Le mur de droite s’appelle shimozeki. C’est là que vont s’asseoir les invités, les invités occasionnels, les gens de passage. En face de ce mur, du côté des plus anciens, à gauche du professeur, regardant le cours, le jozeki. Le jozeki est un mur où près du shimoza s’asseyent les assistants s’ils y sont invités par le Senseï. Près du kamiza, à la gauche vraiment du professeur peuvent s’asseoir les invités d’honneur, de rang supérieur au professeur dirigeant le cours, au moment d’une passation de cours par exemple.
Ainsi est organisé le dojo. Il a un sens de rotation. On entre au shimoza, complètement à droite, et puis petit à petit on évolue vers le jozeki en remontant tout au long du kamiza. On devient élève-uke, puis un jour professeur soi-même.
Le Hombu Dojo est le dojo central d’une école d’arts martiaux. Le Hombu Dojo de la Fédération Aïkiryu et Arts du Geste est situé aux Ormes, dans la Marne.

Laisser un commentaire