Création de l’Aikiryu

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Entretien avec Charles Abele Shihan, fondateur de la Fédération Aikiryu et Arts du Geste – Automne 2004
Shihan, nous observons ces derniers temps, au sein de l’école, des signes notables d’évolution, notamment : le changement du nom de notre pratique et une nouvelle forme de structure pour l’école. Une fédération d’Aïkiryu, pourquoi?
L’esprit qui nous anime, bouge, se transforme et se fortifie. Il est l’énergie créatrice, c’est lui qui anime notre structure et transforme la matière sur laquelle il s’appuie. C’est la voie du corps spirituel.
O senseï est le porteur de la création de l’Aïkido. Ayant reçu l’enseignement de Maître Kobayashi, porteur d’une spécificité de l’Aïkido, interprétée et développée par Maître Cognard, dont j’ai été l’élève pour ma part; j’ai été amené à définir l’Aïkiryu, avec les kanji que j’ai choisis pour nommer la forme d’Aïkido que nous pratiquons maintenant.
Le terme Aikiryu n’est pas là pour nous démarquer de l’Aïkido, mais pour être plus précis dans notre démarche. Il correspond au plus près à la qualité du travail développé ensemble.
Cette école se veut porteuse d’un message lié à “l’Amour” (AI) qui rend possible toute rencontre, toute harmonie et toute réalisation. Cette voie du corps spirituel est marquée par le choix du symbole du dragon (RYU) représentant la puissance divine, l’élan spirituel; symbole de la résolution des contraires, il est le gardien des trésors cachés. L’énergie (KI) de cette transformation ne peut être que celle engendrée par l’Amour.
La création de nouvelle matière, l’ouverture de nouvelles structures nécessitent un raffermissement de l’esprit, de la verticalisation.
Passer d’une Académie à une Fédération, c’est apporter des précisions au niveau de la structure que nous formons, lui donner une lisibilité aux yeux de tous, y compris au niveau officiel. Elle permet de préciser notre identité de manière tangible, et nous met en proximité avec d’autres structures, sportives par exemple.
La création de cette fédération, la mise en place de nouvelles structures administratives en toute transparence, leur explication, est le signe d’une évolution, le ferment qui va rendre possible l’évolution de l’enseignement de la technique Aïki.

Partager l’article sur les réseaux sociaux !

More to explorer

Le dojo

Le dojo est le lieu consacré à la pratique des budō ou à la méditation bouddhiste zen. Littéralement en japonais, dō signifie

Histoire du fondateur de l’Aïkido

O Senseï Morihei Ueshiba est le fondateur de l’aïkido. Voici un résumé des principales étapes qui ont conduit à la création de

Genèse de l’aikitaïso

Entretien avec Abele Shihan, janvier 2004 — Abelé Shihan, pouvez-vous nous donner quelques précisions quant à la genèse de l’Aïkitaïso ? —

Laisser un commentaire